Infolettre

9 avril 2021

Vol. 6 no 5

 

Les chargé(e)s de cours au congrès de l’ACFAS 2021

 

Avec l’appui du SCCCUM et de la FNEEQ-CSN, un groupe de personnes chargées de cours* a organisé un colloque intitulé Subalternité et agentivité : les enseignants contractuels au sein des universités du XXIe siècle, dans le cadre du congrès de l’ACFAS qui se tiendra du 3 au 7 mai 2021.

Le colloque portera sur la recomposition actuelle du corps enseignant des universités, au sein desquelles la contribution de plus en plus importante des enseignantes et enseignants contractuels n’est pas suffisamment reconnue. Au travers de la notion de subalternité, on y abordera les différentes stratégies mises en œuvre par les enseignant(e)s contractuels, et on se questionnera sur leur place dans l’université de l’avenir. Plusieurs conférenciers et conférencières y proposeront des exposés particulièrement stimulants. Pour voir le programme complet, cliquez ici.

Le colloque se tiendra en virtuel le lundi 3 mai 2021, à compter de 9 heures.

Nous vous invitons à vous y inscrire sans attendre sur le site du congrès.


Remboursement de vos frais d’inscription

Comme le colloque se tient entièrement en virtuel, les frais d’inscription sont réduits. De plus, comme membres du SCCCUM, vous pouvez obtenir le remboursement de ces frais en vous adressant au Comité de formation professionnelle et de perfectionnement (CFPP) de l’Université de Montréal. Pour ce faire, vous devez déposer une demande au moins 14 jours avant la date de l’activité, soit avant le 16 avril 2021. Les règles du CFPP sont détaillées dans l’« Espace chargés de cours » du site monudem.umontreal.ca, où vous pourrez remplir en ligne le Formulaire de demande pour activités de formation professionnelle.

* Le comité scientifique du colloque : Pierre-David Desjardins (UdeM), Godefroy Desrosiers-Lauzon (UdeM et UQAM), Françoise Guay (UdeM), Gwenn Scheppler (UdeM), Michaël Séguin (HEC), ainsi que Marie-Pierre Boucher, professeure à l’UQO.

 

La FNEEQ dénonce la composition du comité
sur la reconnaissance de la liberté académique

Les enjeux entourant la liberté académique, tout comme ceux de lutte aux discriminations, sont complexes et doivent faire l’objet d’un dialogue entre toutes les parties prenantes.

La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ–CSN) déplore que le comité sur la reconnaissance de la liberté académique mis sur pied par la ministre de l’Enseignement supérieur, Danielle McCann, soit composé uniquement de professeur(e)s d’université et d’une personne représentant le corps étudiant. On n’y trouve aucun membre provenant des chargé(e)s de cours universitaires ou des professeur(e)s de cégep, qui sont aussi au cœur de l’enseignement supérieur et qui ont des préoccupations légitimes à l’égard de la liberté académique.

« Durant les derniers mois, les cas les plus médiatisés ont impliqué exclusivement des personnes chargées de cours. Qu’aucune place sur ce comité ne soit accordée à un représentant de ce groupe est franchement décevant et mal avisé », souligne Caroline Quesnel, présidente de la FNEEQ–CSN.

Les enseignantes et enseignants contractuels assument plus de 60 % de l’enseignement au premier cycle, ce qui les place au centre du débat sur la liberté d’enseignement, laquelle est au cœur de la liberté académique. Ces enseignantes et enseignants précaires et vulnérables sont alors laissés à eux-mêmes ne sachant pas s’ils pourront compter sur le soutien de leur direction.

 

 

Budget : le ministre des Finances
n’entend raison qu’en partie

 

Dans son dernier budget, le ministre des Finances a mis le dogmatisme de côté et a accepté de reporter à 2027-2028 le retour à l’équilibre budgétaire, comme le souhaitait la CSN. Toutefois, le maintien du remboursement au Fonds des générations, de l’ordre de 3 milliards cette année, fait craindre une hausse insuffisante des dépenses dans nos réseaux publics, fortement ébranlés par la crise. Les réactions du président de la CSN, Jacques Létourneau.

 

Mieux vaut en rire...!

 

 

Dates à retenir

 

Activité syndicale

30 avril - Assemblée générale statutaire 

 

Activité intersyndicale

28 avril - Journée internationale de commémoration
des travailleuses et des travailleurs morts ou blessés au travail

 

Calendrier universitaire


19 avril - Assemblée universitaire

20 avril - Commission des études

26 avril - Conseil de l'Université