MAURICIE | Novembre 2019

 

LA TECHNOLOGIE AU SERVICE DES AÎNÉS ET DE LEURS PROCHES

La Semaine de la santé numérique, qui se tiendra du 11 au 17 novembre 2019, est l’occasion de faire le point sur la gérontechnologie. Ce secteur d’activité, peu séduisant au premier abord, se spécialise dans la conception d’outils technologiques au service de la santé des personnes âgées.

Alors que le réseau médical s’inscrit de plus en plus dans ce virage numérique, quel regard poser sur ces innovations? Sont-elles vraiment à la portée de tous? En tant que personne proche aidante, comment ces nouveaux outils peuvent-ils soutenir votre proche et vous aider dans votre rôle au quotidien?

Lire l'article.

UN MOT DE L'APPUI MAURICIE

Novembre est un gros mois pour les organismes qui œuvrent auprès des aidants. En effet, non seulement ils organisent une panoplie d’activités pour la Semaine nationale des proches aidants (3 au 10 novembre), mais, ensemble, on profite de l’occasion pour faire rayonner nos organismes, nos services et le rôle des proches aidants. On vous invite à vous connecter à la page Facebook Proches aidants Mauricie pour tout savoir. Bonne semaine nationale des proches aidants !

Concours Je fais un geste pour un collègue proche aidant

LA PAGE FACEBOOK
PROCHES AIDANTS MAURICIE

Des activités, des témoignages, de l'information, des vidéos: la page Facebook Proches aidants Mauricie regorge de contenu intéressant et diversifié. 

Vous y trouverez également un groupe de discussion fermé sur lequel vous pouvez partager votre expérience et discuter avec des aidants qui traversent les mêmes épreuves que vous. Le groupe est chapeauté par des intervenantes formées. 

 

LA PAGE LINKEDIN 
PROCHES AIDANTS MAURICIE

Le sujet de la conciliation travail, vie personnelle et soins à un proche vous intéresse? Abonnez-vous à la page LinkedIn Proches aidants Mauricie!

 

ÊTRE PROCHE AIDANT QUAND ON EST UN HOMME

Pour les proches aidants de la génération de nos aînés, l’homme était traditionnellement reconnu comme étant le pourvoyeur. Il s’impliquait généralement peu dans les tâches domestiques et les soins aux proches. Le modèle masculin, alors centré sur la force, la fierté et le contrôle, s’oppose à la demande d’aide, qui sous-entend de la vulnérabilité, de l’humilité et une certaine dépendance aux services.
Lire la suite

 

LE SAVIEZ-VOUS?
14 novembre 2019 : Journée mondiale du diabète

Un diagnostic de diabète entraîne un changement radical pour la personne qui doit apprendre à vivre avec cette maladie. Face à cette nouvelle réalité, son proche aidant, sa famille et son entourage peuvent être de précieux atouts pour la soutenir dans cette étape délicate. La Fédération Internationale du Diabète a donc choisi de placer la famille au cœur de la Journée mondiale du diabète. L’occasion aussi de rappeler que des outils sont disponibles pour savoir si vous êtes à risque, comme preventiondiabete.ca.

Sources : worlddiabetesday.org et diabete.qc.ca

LES DIFFÉRENTS INTERVENANTS AUPRÈS DES PERSONNES EN PERTE D'AUTONOMIE (Partie 2)

La perte d’autonomie se définit par l’incapacité d’une personne à réaliser certaines tâches quotidiennes par elle-même, comme cuisiner, se laver ou conduire. Cette incapacité s’explique par la diminution progressive des fonctions physiques (fatigue, chutes, incontinence, etc.), cognitives (mémoire, attention, confusion, etc.) ou sociales (isolement).

Il n’est pas rare, en tant que personne proche aidante, que vous accompagniez votre aîné en perte d’autonomie à ses rendez-vous médicaux. Toutefois, il peut être difficile de savoir vers quels professionnels se tourner pour répondre à vos questions et aux besoins de la personne aidée, autant avant qu’après le diagnostic.

Consulter la fiche pratique.

 

FLASH APPUI

LA SEMAINE NATIONALE DES PROCHES AIDANTS

Pour une deuxième année consécutive, la Semaine nationale des proches aidants 2019 aura pour thème, la reconnaissance. Du 3 au 9 novembre, nous espérons que le slogan Parce que nous serons tous proches aidants, saura encore une fois attirer les regards et favoriser le partage et la communication entre les proches aidants, les organismes leur venant en aide et leur entourage.

À cette occasion, des portraits de personnes proches aidantes seront diffusées sur notre page Facebook et celle de nos partenaires. N’hésitez pas à partager ces portraits, à vous identifier ou encore à montrer votre reconnaissance en utilisant le mot-clic #TousProchesAidants.

PAROLES DE PERSONNES PROCHES AIDANTES

En novembre, les personnes proches aidantes sont à l’honneur! Nous profitons de l’occasion pour partager quelques-unes de leurs histoires. Sachez que vous pouvez lire d’autres témoignages ou partager le vôtre, en visitant notre Webdocumentaire Nous, proches aidants.

« C’est venu avec le temps. Papa est décédé et je suis restée dans la maison familiale pour aider maman.C’est naturel : on est juste l’enfant qui essaie de faire de son mieux pour son parent. Au début, je n’étais jamais sûre de moi, j’avais peur de mal faire, je me culpabilisais beaucoup. Mais j’ai suivi une formation qui a été bénéfique pour moi : elle m’a montré que ce que je faisais était correct. J’ai compris aussi que se garder un coin pour soi est important : j’ai laissé aller des choses, que je ne savais pas comment garder et je me suis perdue quelque part.Mais aujourd’hui, je suis motivée à réorganiser ma vie. C’est un cadeau que je me fais, de moi à moi. »

- Danielle, proche aidante

 

« Mon frère a vingt ans de plus que moi. Il s'est beaucoup occupé de moi après le décès notre père alors que j'avais 11 ans. Je dis souvent qu'il a été mon père, mon frère et mon meilleur ami. Avec la maladie d'Alzheimer, je suis devenu son père, son « proche aidant »! Depuis plus d'un an, il ne me reconnaît plus. Il a perdu toute sa dignité, il ne vit plus : il existe. Je pensais avoir fait mon deuil mais quand je vois le numéro du CHSLD sur mon afficheur, je souhaite que ce soit pour m'annoncer son décès. Je suis aussitôt saisi de culpabilité et d'une grande tristesse.

Comment concilier amour,impuissance et souffrance?

- Jean Lalonde (proche aidant - Fondation Émergence)

 

« Il y a sept ans et demi, le diagnostic est tombé comme un couperet : Alzheimer. Maman, jusque-là mon abri, mon pilier, mon roc éternel devenait éphémère, fragile et ô combien lourde. J’étais atterrée. Pourtant, après quelques ajustements et « parties de cartes sur table », la chorégraphie des proches aidants s’est mise en place, se dessinait, les gestes se précisaient, la gratitude nous gagnait.

Finies les remises en question et les douloureuses questions sans réponses. L’oubli libérateur venait alléger, puis effacer un passé débordant d’épreuves lourdes. Une nouvelle maman sortait tout à coup de la chrysalide… légère, enjouée, taquine, toujours prête à rire.

À 95 ans bien sonnés, notre « nouvelle » maman est la coqueluche de son entourage. L’accompagner pour cette étape de vie est une joie et un privilège. Après le pain sec de son enfance et le pain rassis de sa vie adulte, le diagnostic honni et son pronostic ont laissé place à un « ici et maintenant » qui goûte le pain frais et le beurre ! »

- Louise, proche aidante

CALENDRIER DES ÉVÉNEMENTS

À PROPOS DE L'APPUI

Créé en 2009, l’Appui pour les proches aidants d’aînés contribue à améliorer la qualité de vie des proches aidants d’aînés et à faciliter leur quotidien en veillant notamment à ce qu’ils tirent pleinement profit des ressources mises à leur disposition.

Nous sommes présents partout au Québec, grâce à 17 Appuis régionaux et une entente spécifique pour les Terres-Cries-de-la-Baie-James. Chaque bureau régional soutient les organismes locaux voués au bien-être des proches aidants, et ce, afin d'offrir à ces derniers des services adaptés dans leur milieu.

Chaque région dispose d’un fonds lui permettant d’investir dans de nombreux services directs consacrés aux proches aidants d’aînés.

 

Suivez-nous!