décembre  2021

 

«L’important n’est pas ce que vous ferez entre Noël et le jour de l’Anmais plutôt ce que vous ferez entre le jour de l’An et Noël».

Citation : lesmotspositifs.com

Vous souhaitez vous impliquer dans un organisme communautaire, un organisme féministe!

Faites cause commune avec nous!

Le Centre Novas CALACS francophone de Prescott Russell

Recherche des bénévoles pour son conseil d’administration.

L’intervention et la gouvernance sont gérées

Par et pour les femmes !

 

Pour plus d’information appelée au 613-764-5700 ou administration@centrenovas.ca

Pourquoi être membre du Centre Novas-CALACS francophone de Prescott Russell

Devenir membre du Centre Novas-CALACS francophone de Prescott Russell, c'est se joindre à une organisation féministe avec une minime contribution de 5$ par année pour faire une grande différence dans un mouvement de solidarité entre femmes.

Par et pour les femmes!

Une organisation qui lutte contre les agressions à caractère sexuel. #MoiAussi

Un organisme qui se soucie de votre bien-être et de votre sécurité.

 

Voici les avantages de devenir bénévole du conseil d'administration

Participer au soutien d’un organisme de votre communauté;

Tout simplement se rassembler et se tenir les coudes entre femmes;

Un bon moyen de s’impliquer dans sa communauté francophone;

S’inscrire dans un mouvement de solidarité qui travaille à l’élimination de la violence à caractère sexuel faite aux femmes et aux filles de Prescott-Russell;

Participer à appuyer les programmes de prévention de sensibilisation et de prévention offerts par le Centre ;

Appuyer les femmes dans leurs démarches contre les agressions à caractère sexuel;

L’occasion d’agrandir votre réseau de contacts;

Rester informé sur les activités et évènements offerts par le Centre;

Avoir le droit de vote aux délibérations à l'assemblée générale annuelle(AGA);

Prendre position pour dénoncer la violence sexuelle faite aux femmes;

Devenir bénévole au conseil d’administration et développer de nouvelles habiletés administratives;

Faire rayonner le Centre à travers la communauté de Prescott-Russell;

Appuyer et reconnaître le travail du Centre dans la communauté auprès des femmes, des adolescent.e.s, des jeunes et des partenaires;

Recevoir notre infolettre directement à tous les mois;

Mettre vos talents au service du Centre et sa mission

Ah le temps des fêtes !

Le temps des réjouissances, le temps des vacances, le temps des échanges de cadeaux, des tables pleines de bouffe. Pour la majorité, il s’agit d’un temps de traditions, de réunions religieuses, de rencontres de famille, de party et de plaisir. Par contre, ce qu’il ne faut pas oublier est que pour certaines personnes, cette période est plutôt synonyme de stress, de peur, de confusion, de tristesse et de solitude. Au cours des prochaines lignes, je tenterai de peindre un portrait qui viendra décrire avec des couleurs, autres que le rouge et le vert, la réalité de certaines femmes survivantes de violence à caractère sexuel, en ce temps des fêtes. Il est à noter que la fin de ce texte est aussi très importante. Je vous suggère de nouvelles idées pour vous réinventer votre temps des fêtes, pour vous redonner une image positive de Noël et des idées de nouvelles traditions juste pour vous. Et cela, toujours en respectant votre rythme, vos croyances et vos droits !

Même si on vous a déjà présenté l’agression à caractère sexuel et ses impacts, il me semble important de vous en faire une petite révision. L’agression à caractère sexuel est d’abord un acte de violence, d’humiliation et surtout un acte de domination. Suite à une agression sexuelle, les victimes se sentent en totale perte de pouvoir. Cette perte de pouvoir peut se transporter dans les relations ; se transformer en perte de l’estime et de l’acceptation de soi; elle peut aussi se faire ressentir en tant que femme, citoyenne, et personne : qui a des droits, et qui lui ont été enlevés !

Avant d’aller plus loin, je voudrais aussi mentionner que comme chaque femme est unique, chaque passé et expérience le sont aussi. Donc les conséquences et scénarios qui seront présentés ici ne s’appliquent pas nécessairement à chaque femme.

La perte de pouvoir vient atteindre directement le quotidien de ces femmes. Ainsi, le temps des fêtes n’en n’est pas à l’abri. Au contraire, pour plusieurs, cette période ne fait qu’amplifier le tout. Parlons d'abord des rassemblements qui ont lieu pour célébrer le temps des fêtes. Lors de ces rencontres on y voit des gens de la famille, des ami.e.s, des collègues de travail, etc. Bref, des gens que nous connaissons. Statistiquement, nous savons que la majorité des victimes connaissent leur agresseur. Du coup, nous pouvons conclure que plusieurs victimes/survivantes devront, malgré elles, être en présence de leur agresseur lors de ces sorties festives. Cela apporte chez plusieurs, une montagne russe d’émotions. Elles peuvent ressentir de la peur, de la honte, de la tristesse. Elles, se sentiront aussi mal à l’aise, d’abord du fait que cette personne est dans la même salle qu’elle, mais aussi parce que dans plusieurs cas, les autres membres de la familles ou ami.e.s, ne sont pas au courant de l’expérience de cette femme. Ces femmes, malheureusement, se sentent dans l’obligation de porter ce masque. Un masque de survie, un masque de protection, un masque qui vient cacher toute cette montagne russe d’émotions. Pourquoi ? Déjà, en temps normal, les femmes sont apprises à plaire, donc pour plusieurs, dire à voix haute leur ressenti durant le temps des fêtes, est quelque chose qui semble inacceptable.

Pour d’autres, au contraire, cette période est plutôt synonyme d'un temps de solitude. Par choix ou non, certaines femmes refusent d’aller à ces sorties ou encore n’ont pas nécessairement de famille ou d’ami.e. pour les accueillir et célébrer avec elles. Les survivantes/victimes peuvent aussi ressentir cette solitude du fait que, dans la majorité des cas, au niveau des divers centres d’aide, il y a une pause de services. Du coup, ces femmes n’ont pas accès, par exemple, à leur intervenante, travailleuse sociale ou psychologue. C’est donc très important de bien se préparer à cette période, peu importe votre situation.

La partie qui suit s’adresse particulièrement à ces femmes, en recherche de reprise de pouvoir, mais peut aussi être appliquée par toute personne qui ne se retrouve pas dans la signification populaire du temps des fêtes. Il est important de reprendre une partie de votre pouvoir et de vous donner le droit de choisir comment vous allez célébrer ou non.

Pour ce faire, je vous propose maintenant des outils, des idées, des suggestions. Surtout n’oubliez pas de vous respecter, de respecter votre rythme et vos choix. Il est aussi important de comprendre que vous avez le DROIT de décider, si vous célébrez ou non ; vous avez le DROIT de décider si vous allez à une rencontre familiale ou non ; vous avez le DROIT de faire de ce temps, ce dont vous avez besoin, pour assurer cette reprise de pouvoir !

À vous de voir si l’une de ces suggestions vous inspire :

  • D’abord prendre un temps de réflexion. Il est important ici de déterminer notre définition du temps des fêtes ou de Noël. Est-ce que je voudrais que ce soit maintenant un temps de réflexion, de méditation, de remise en question, de mise au point de l’année qui se termine…
  • Quand vous avez déterminé la nouvelle signification, écrire une lettre, qui en fait l’explication, aux gens qui vous sont importants (conjoint, enfants, parents, ami.e.s, intervenante ou autres). (N.B. vous n’êtes en aucun temps obligé de leur expliquer le pourquoi, le passé, etc., seulement cette nouvelle signification et le futur sont importants).
  • Peut-être vous voulez commencer de nouvelles traditions, seule ou avec les membres de votre famille et/ou amie. Au lieu d’un échange de cadeaux, on s’offre une nouvelle expérience ; au lieu d’un dîner à la dinde et de ragoût de patte de cochon, on se fait une soirée sushi ; laisser aller votre imagination !
  • Au lieu de se sentir obligé d’aller visiter des gens qui ne font qu’augmenter votre inconfort, faites une liste des personnes, qui pour vous, ont une signification importante, et allez leur rendre visite à elles seulement.
  • Finalement, peut-être vous voulez garder certaines traditions, comme l’arbre de Noël. Alors, pourquoi pas en refaire la décoration complète. Achetez ou faites vous-même la décoration avec des éléments qui représentent votre renouveau pour ce temps des fêtes !

Pour ce temps des fêtes, donnez-y une nouvelle signification !

Je vous souhaite une toute nouvelle expérience et un nouveau sens positif pour le temps des fêtes 2021 !

On se revoit en 2022 ! Avec beaucoup d’amour, Julie Delorme

 

La campagne

Mon 5$ POUR les femmes! CONTRE les agressions sexuelles!

Se poursuit

Une collecte de fonds pour le Centre Novas!

Le Centre Novas, un centre francophone d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS) de Prescott-Russell lance pour une deuxième année consécutive une collecte de fonds : Mon 5$ POUR les femmes! CONTRE les agressions sexuelles!

Le Centre Novas-CALACS francophone offre des services de soutien, d’intervention et de prévention/sensibilisation/éducation en agression à caractère sexuel auprès de la population francophone de Prescott-Russell dans le but d’éliminer la violence faite aux femmes.

Cet enjeu est particulièrement préoccupant pendant la pandémie, l’isolement augmentant le risque de violence pour les femmes.

La campagne débute avec les 16 jours d’activisme contre la violence fondée sur le genre : une campagne internationale annuelle tenue du 25 novembre au 10 décembre, et la campagne de collecte de fonds se poursuit jusqu'au 31 décembre 2021.

Nous vous invitons à poser une action concrète contre les agressions à caractère sexuel : Faites un don! Les dons peuvent être envoyés par e-transfert à administration@centrenovas.ca

Un reçu pour fin d'impôt pour un don au delà de 20$, peut être remis si vous en faites la demande .

Suivez-nous sur notre page Facebook, sur Instagram

Ou sur notre site web : www.centrenovas.ca

Rallions-nous pour la sécurité des femmes dans nos communautés :

Mon 5$ POUR les femmes! CONTRE les agressions sexuelles!

 

Patagez l'information, ce texte avec votre famille, vos ami.e.s, vos collègues...et faisons ensemble la différence pour notre communauté!

Journée nationale de commémoration et

d'action contre la violence faite aux femmes

Il y a maintenant plus de 30 ans que le meurtre de 14 jeunes femmes a été commis à Polytechnique Montréal, le 6 décembre 1989. Cet acte violent de misogynie a secoué notre pays et a amené le Parlement à faire du 6 décembre la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes.

Le 6 décembre, nous nous souvenons de :

  • Geneviève Bergeron
  • Hélène Colgan
  • Nathalie Croteau
  • Barbara Daigneault
  • Anne-Marie Edward
  • Maud Haviernick
  • Maryse Laganière
  • Maryse Leclair
  • Anne-Marie Lemay
  • Sonia Pelletier
  • Michèle Richard
  • Annie St-Arneault
  • Annie Turcotte
  • Barbara Klucznik-Widajewicz

Alors que nous pleurons leur perte et que nous honorons leur mémoire, nous réaffirmons notre engagement à combattre la haine qui a mené à cette tragédie et la misogynie qui existe encore aujourd’hui. Au Canada et partout dans le monde, les femmes, les filles, les personnes LGBTQ2 (lesbiennes, gaies, bisexuelles, transgenres, queer et bispirituelles) et les personnes de diverses identités de genre doivent faire face à de la violence et à de la discrimination inacceptables. Au pays, la violence fondée sur le sexe a été aggravée par la pandémie de COVID-19. Les services de police, les maisons d’hébergement et les organismes locaux ont signalé une augmentation du nombre d’appels concernant la violence fondée sur le sexe au Canada pendant la pandémie.

La Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes vise à se souvenir des personnes qui ont été victimes de violence fondée sur le sexe et de celles que nous avons perdues; c’est aussi le moment d’agir. Ensemble, nous pouvons aider à prévenir et à contrer la violence fondée sur le sexe en nous souvenant de notre passé et en en tirant des leçons, en écoutant les personnes survivantes et en dénonçant les comportements nuisibles.

Le 6 décembre s’inscrit dans le cadre des 16 jours d’activisme contre la violence fondée sur le sexe. Ajoutez votre voix à la conversation du 25 novembre au 10 décembre et utilisez le mot-clic #16Jours pour expliquer en quoi vous faites partie de la solution pour mettre fin à la violence fondée sur le sexe.

 

https://femmes-egalite-genres.canada.ca/fr/commemorations-celebrations/16-jours/journee-nationale-commemoration.html

Le 5 novembre 2021

Objet : Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes

Madame, Monsieur,

Trente-deux ans se sont écoulés depuis une des fusillades les plus meurtrières commises envers un groupe de femmes au Canada. Le 6 décembre 1989, un homme s'est introduit dans l'École polytechnique de Montréal, tuant 14 femmes. Ces femmes ont perdu la vie en raison de leur sexe. Cet événement a marqué profondément notre histoire.

Le 6 décembre est désormais reconnu comme étant la Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes au Canada. En 2013, les Comtés unis de Prescott et Russell ont également déclaré la journée du 6 décembre comme étant la Journée de non-violence, soit une initiative qui nous permet d’espérer une vie plus sécuritaire pour les enfants et les femmes de notre communauté.

La Coalition de Prescott-Russell pour éliminer la violence faite aux femmes vous invite à prendre part à l’une des trois cérémonies de vigile le 6 décembre 2021 de 12 h 15 à 12 h 45 qui auront lieu à :

• Hawkesbury : 600, rue Higginson

• Casselman : 718, rue Principale

• Rockland : 1450, avenue Du Parc

Si vous ne pouvez pas vous déplacer, nous vous encourageons à vous joindre virtuellement à l’événement sur notre page Facebook (La Coalition de Prescott-Russell pour éliminer la violence faite aux femmes | Facebook) où nous diffuserons la cérémonie en direct.

Nous prendrons ce moment pour nous souvenir de ces femmes qui ont perdu leur vie en raison d’un acte de violence sexiste. La cérémonie est également une occasion d’accroître notre conscience et notre compréhension en matière de violence faite aux femmes. C’est finalement un moment symbolique pour dire NON à la violence faite aux femmes.

Joignez-vous à nous pour ce rassemblement. Pour plus de détails, veuillez communiquer avec moi à coalition.pr.on@gmail.com.

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.

Muriel Lalonde Présidente,

Coalition de Prescott-Russell pour éliminer la violence faite aux femmes

BESOIN IMMÉDIAT ?

La ligne francophone Fem’aide est à l'écoute
24 heures sur 24, 7 jours sur 7 :

1-877- 336-2433

Nos valeurs

Autonomisation

La reconnaissance du pouvoir d'agir et de prise de parole permettant à chacune la réalisation de ses aspirations tout en étant responsable de ses choix.

Intégrité

La volonté d'agir de manière honnête et responsable dans la transparence favorisant ainsi le création d'une dynamique de confiance et d'un milieu sans jeux de pouvoir.

Respect

L’acceptation sans jugement et l’ouverture face aux différences et au rythme de chacune s’articulent par la volonté d’agir dans une perspective de justice sociale.

Égalité

Le partage de l'information, des pouvoirs et des responsabilités s'exerce par la reconnaissance des rôles respectifs et la mise en place de mesures d'équité.

Soutien

  • Acceuil et écoute
  • Information et référence
  • Intervention/appui individuel
  • Accompagnement
  • Groupe de soutien/cafés rencontres

En savoir plus

Prévention

Le Centre Novas offre des ateliers de prévention, de sensibilisation et d’éducation pour les personnes de tous les âges qui habitent la région de Prescott-Russell.

En savoir plus

Revendication

Le Centre Novas s'implique lors de divers événements afin de revendiquer l'égalité, la justice sociale et l'éradication de la violence et des agressions à caractère sexuel faites aux femmes et aux enfants.

En savoir plus


N'hésitez pas
à nous contacter!

Bureau : 613-764-5700
Sans frais : 1-866-772-9922
administration@centrenovas.ca

 

M'abonner à l'infolettre