VOLUME 9 no 9 | 6 MAI 2019

Il y a urgence d’améliorer les conditions de pratique en protection de la jeunesse 

À la suite du drame survenu à Granby, qui a secoué tout le Québec et suscité d’intenses réactions dans le milieu de la protection de la jeunesse, l’APTS a fait des représentations pressantes auprès du cabinet du ministre responsable des services sociaux, Lionel Carmant. Ce dernier s’est personnellement entretenu avec la présidente de l’APTS pour convenir des mesures concrètes immédiates ainsi que des solutions à moyen terme à implanter afin d’améliorer les conditions d’exercice des intervenant·e·s qui travaillent auprès des jeunes et de leurs familles. Des développements sont attendus sous peu.

Appel de l’APTS à la solidarité envers les sinistré·e·s

Informée de l’état de la situation sur le terrain par ses membres engagé·e·s dans le soutien aux personnes sinistrées, l’APTS a lancé un appel à la solidarité le 2 mai, invitant la population à faire preuve de générosité et de compassion. Donnant l’exemple, l’organisation a versé un don substantiel à la Croix-Rouge.

Par voie de communiqué, Carolle Dubé en a profité pour souligner le rôle des équipes d’intervention psychosociale auprès des gens frappés par la crue des eaux. La présidente a également applaudi la décision du Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides d’offrir cinq jours de congé rémunéré aux salarié·e·s directement affecté·e·s par les inondations et de leur permettre de s’absenter cinq jours supplémentaires en puisant dans leur banque de vacances ou de congés. L’APTS invite les directions des établissements des autres régions visées à faire de même.

Huit prix Stars du réseau de la santé à des équipes APTS

Sur 20 prix remis par la Caisse Desjardins du Réseau de la santé le 25 avril dernier, huit – dont deux 1er prix – ont été octroyés à des équipes composées de membres de la catégorie 4. Des membres de l’APTS se sont illustrées dans trois des quatre catégories, soit celles soulignant l’amélioration des façons de faire, l’humanisation des soins et l’innovation. Soulignons deux 1er prix dans leur catégorie : le projet des nutritionnistes du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, piloté par Pascale Fournier, et celui du chien de soutien émotionnel auprès des enfants, du CISSS de la Montérégie-Est, porté par Caroline Légaré et Danielle Proulx. Le magazine BleuAPTS reviendra sur leurs réalisations.

REGROUPEMENTS PROFESSIONNELS
Pétition sur l’OCCI à l’intention de votre conseil multidisciplinaire

Il est urgent d’évaluer les enjeux cliniques associés à l’utilisation de l’Outil de cheminement clinique informatisé (OCCI). Pour promouvoir cette idée, l’APTS lance une pétition en ligne, ouverte aux membres de chacune de ses unités et adressée à leur conseil multidisciplinaire. Il n’est pas nécessaire d’utiliser l’OCCI, tout membre du réseau de la santé et des services sociaux devrait signer, par solidarité pour ses collègues.

La pétition demande au conseil multidisciplinaire de chaque centre intégré d’évaluer dans les meilleurs délais l’impact de l’OCCI sur les pratiques professionnelles et sur l’accessibilité des soins et services, ainsi que de formuler des recommandations pertinentes pour résoudre les problèmes affectant la pratique professionnelle, la dispensation des soins et services aux usager·ère·s et la planification de la main-d’œuvre. Vous avez jusqu’au 21 juin 2019 pour signer la pétition propre à votre établissement, disponible sur la page web consacrée à l’OCCI.

SÉCURITÉ SOCIALE
Relevé de participation RREGOP

Vous devriez avoir reçu au courant du mois d’avril votre relevé de participation au RREGOP. Ce dernier contient vos données de participation au 31 décembre 2017, ce qui est conforme, considérant que ce sont les données dont dispose Retraite Québec à ce jour. Nous vous invitons à vérifier si les renseignements inscrits reflètent votre situation personnelle et à faire part à votre employeur, s’il y a lieu, de toute question à ce sujet.

Exceptionnellement, vous recevrez l’automne prochain une nouvelle mouture du relevé de participation, lequel contiendra les données à jour au 31 décembre 2018.

Pour plus d’information sur ce document, nous vous invitons à consulter le site de Retraite Québec.

ÉQUITÉ ET RELATIVITÉS SALARIALES
Intégration aux nouvelles échelles de salaire

À la suite de leur intégration dans la nouvelle structure salariale le 2 avril 2018 (lettre d’entente #33) et 2019 (lettre d’entente #28), plusieurs salarié·e·s représenté·e·s par l’APTS se retrouvent à un échelon inférieur à leur expérience. En réponse à cette situation, nous tenons à vous informer qu’une demande de reconnaissance d’expérience a été faite auprès de chaque employeur. Des discussions auront lieu dans le cadre des comités de relations professionnelles entre les employeurs et les personnes conseillères syndicales. Vous serez informé·e·s de tout développement à ce sujet.

NÉGOCIATION LOCALE
Le décompte se poursuit 

La négo des dispositions locales tire à sa fin. Tout récemment, l’unité des laboratoires de l’Abitibi-Témiscamingue a convenu d’une entente de principe avec son employeur basé à Montréal, le CUSM. C’est une première entente pour nos unités régionales créées dans le cadre d’OPTILAB. Les autres unités de laboratoires sont Laval-Laurentides-Lanaudière, dont l’employeur est le CISSS de Laval, la Gaspésie, attachée au Bas-St-Laurent et la Côte-Nord, relevant du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Précédemment nous avions réglé tout juste avant l’arbitrage en Estrie et à Laval. L’unité du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal, pour sa part, n’a pu éviter l’arbitrage, qui s’est soldé par une décision favorable à l’employeur.

Il reste à régler trois dossiers, soit ceux du Bas-Saint-Laurent, de la Montérégie-Centre et de l’Outaouais. En ce qui concerne les négociations hors-réseau, il ne reste plus que l’Unité de santé animale du CHU de Québec, puisque les salarié·e·s de la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles ont accepté une entente.