L'infolettre des membres et partenaires du Groupe de concertation des bassins versants de la zone bécancour

Volume 9, numéro 2 - décembre 2020

 

Petit mot de Noël

Toute l’équipe du GROBEC vous souhaite un joyeux temps des fêtes. Profitez de cette pause pour faire des activités extérieures et faire le plein d’énergie ! Au plaisir de vous revoir en 2021 !

 

Offre d'emploi : Chargé(e) de projet

Le GROBEC est à la recheche d'un.e chargé.e de projets. La date limite pour postuler est le 15 janvier 2021 à midi.

Lire la suite

 

Les travaux annuels d’amélioration de l’habitat des poissons à statut précaire de la zone Bécancour s’achèvent pour la présente année

9 décembre 2020 - Le projet d’amélioration de l’habitat et d’inventaires des populations de poissons à statut précaire dans la zone Bécancour termine sa seconde année, et a permis la restauration de plusieurs sites riverains le long des rivières Bécancour et Gentilly. Ces travaux visaient à limiter l’érosion des rives à ces endroits et ainsi limiter la dégradation des habitats des espèces de poissons menacés et vulnérables, soit le dard de sable et le fouille-roche gris.

Lire la suite

Amélioration des habitats de reproduction de la perchaude au lac St-Paul et à la rivière Godefroy

8 décembre 2020 - Le GROBEC a terminé cet automne la réalisation d’aménagements chez 4 propriétaires riverains du lac Saint-Paul, à Bécancour. Deux sites furent végétalisés à l’aide de plusieurs arbustes issus de diverses espèces (saule, cornouiller, myrique baumier, canneberge, etc.). Ces travaux ont ainsi permis de recréer un substrat de fraie adéquat à la reproduction de la perchaude le long de ces secteurs de la rive du lac.

Lire la suite

Bilan estival du technicien actions lacs

30 novembre 2020 - Cet été encore, le GROBEC a fait appel aux services d’un étudiant afin de combler le poste de technicien actions lacs. C’est à Céderrick Demers que fut remis le mandat pour une deuxième année d’offrir un soutien aux associations riveraines et aux municipalités, et de contribuer à l’avancement des projets en cours du GROBEC.

Lire la suite

Plans régionaux des milieux humides et hydriques-naturels (PRMHH-N) au Centre-du-Québec

26 novembre 2020 - Au Centre-du-Québec, 4 MRC ont donné au Conseil régional de l’environnement du Centre-du-Québec (CRECQ) le mandat d’élaborer des plans régionaux des milieux humides et hydriques (PRMHH). Une mise à jour des Plans régionaux des milieux humides et hydriques-naturels (PRMHH-N) a été publiée dernièrement. GROBEC s’implique dans la démarche régionale à divers niveaux, dont la représentation sur le comité eau et le comité stratégique.

Lire la suite

Objectifs de conservation des milieux humides et hydriques (OCMHH) de la zone Bécancour

24 septembre 2020 - Afin de concerter les acteurs du milieu dans ce dossier et assurer un arrimage, les OBV de la Chaudière-Appalaches ont organisé une activité OCMHH le jeudi 24 septembre dernier avec les MRC de la Chaudière-Appalaches, ainsi que les MRC limitrophes (Kamouraska, Granit, L’Érable, Arthabaska et Bécancour). L’activité fut un franc succès.

.

Lire la suite

Résidus miniers amiantés : Le BAPE reprend les constats et recommandations sur l'eau du GROBEC

11 septembre 2020 - Le BAPE est notamment d’avis qu’un programme de suivi soit mis en place pour mieux documenter l’impact des amoncellements (haldes) de résidus miniers amiantés (RMA) sur la qualité des eaux de surface et souterraines, ainsi que sur les composantes biologiques des milieux aquatiques récepteurs.

Lire la suite

Brèves

Annulation du Tournoi de pêche sur glace

Nous sommes dans le regret d’annoncer que la 7e édition du Tournoi familial de pêche sur glace au lac William devra être annulée pour février 2021. Les contraintes liées à la COVID-19 nous empêchent de tenir cet évènement. Mais, n’ayez crainte, nous sommes déjà en train de préparer l’édition 2022 !

 

Étude de reconstitution paléolimnologie de l’état des lacs de la rivière Bécancour

Menée par Olivier Jacques, sous la supervision de M. Reinhard Pienitz du Département de géographie de l’Université Laval, cette étude conclura ses recherches à l’été 2021. Déjà, les chercheurs ont trouvé des concentrations de fibres d’amiante dans les sédiments prélevés au fond des lacs fluviaux à la Truite d’Irlande, William et Joseph. Ils établissent également un lien entre l’érosion des résidus miniers amiantés du secteur minier de Thetford Mines et la sédimentation accrue de ces lacs. Pour sa part, Dominique Potvin, sous la supervision de Mme Rosa Galvez du Département de génie civil et de génie des eaux de l’Université Laval, travaille sur les solutions de remédiation de ces lacs. Elle se concentre sur la végétalisation des résidus miniers amiantés, la restauration des bandes végétales riveraines et l’aménagement de marais filtrants.

 

En savoir plus

Le plan de lutte à la berce du Caucase termine sa troisième année

Le projet régional de lutte contre la berce du Caucase en Chaudière-Appalaches termine sa troisième année. Plusieurs dizaines de milliers de plants ont été arrachés, soit manuellement, soit mécaniquement. Les efforts qui ont été investis en vue de l’éradication de cette plante exotique envahissante ont porté fruits. Toutes les colonies sur le territoire du GROBEC ont été contrôlées avec succès. La berce croît pendant au moins trois ans avant d’atteindre la maturité et ses graines sont viables de trois à cinq ans. Il est donc primordial de faire le suivi de ces colonies si nous désirons que le travail réalisé soit durable dans le temps.

En savoir plus

Mise en valeur des parcours pagayables des rivières de la zone Bécancour

Le GROBEC entame le développement d’un projet visant la mise en valeur du potentiel pagayable des rivières de son territoire. Au cours des prochaines années, le GROBEC prévoit faciliter l’accès des pagayeurs aux rivières en aménageant notamment des embarcadères et des sentiers de portage, en cartographiant les accès, les rapides et les attraits ainsi qu’en produisant des panneaux d’interprétation sur le patrimoine naturel et historique des rivières. Afin d’atteindre ces objectifs, le GROBEC souhaite développer des partenariats avec les organismes municipaux et touristiques de la zone Bécancour. Pour cette année, 6 municipalités riveraines de la rivière Bécancour ont adhéré au programme Circuits-Rivières de Canot Kayak Québec et se verront octroyer une subvention de 10 000 $ pour la mise à niveau de leur parcours pagayable en 2021.

 

En savoir plus

Plans régionaux des milieux humides et hydriques (PRMHH) en Chaudière-Appalaches

En Chaudière-Appalaches, les 9 MRC et la Ville de Lévis ont décidé d’unir leurs forces et d’élaborer conjointement les PRMHH pour l’ensemble de la région administrative. Des ressources humaines ont été engagées (coordonnateur, analyste, responsable des communications) afin de mener à bien cette démarche collective supervisée par la MRC de Lotbinière.

Actuellement, une 3e série d'ateliers sur le diagnostic des milieux humides et hydriques est actuellement en cours et celui de la Bécancour a eu lieu le 20 novembre dernier.

GROBEC poursuit son implication active dans le projet régional en siégeant sur le comité de coordination et le comité de concertation/consultation/communication. De plus, GROBEC s’implique activement dans les ateliers, le transfert et les échanges de données, ainsi que dans le développement d'outils d’analyse géomatique des milieux hydriques.

En savoir plus

Plan régional des milieux humides et hydriques dans la MRC de Bécancour

Le conseil des maires de la MRC de Bécancour a officialisé l’amorce de la démarche liée au plan régional des milieux humides et hydriques, par résolution, le 27 novembre 2019. Ce plan permettra d’assurer une meilleure planification et un développement cohérent de nos municipalités en tenant compte des milieux humides et hydriques présents en plus de prévoir des actions pertinentes à la conservation de ces milieux et sera réalisé par l’équipe du service de l’aménagement de la MRC en concertation avec les partenaires et organismes du milieu.

Les premières rencontres se tiendront à l’hiver 2021 afin d’amorcer les discussions avec les acteurs du milieu et de former les comités, d’exposer l’échéancier adapté en fonction de la situation actuelle et de présenter le portrait du territoire afin de le bonifier avec les parties prenantes. Ces premières étapes marqueront le début d’un chantier important visant la préservation de la biodiversité, le rétablissement d’espèces ou le maintien de services écologiques au bénéfice des générations actuelles et futures de notre territoire.

Rapport synthèse sur les problématiques prioritaires des bassins versants du Québec. État de situation 2019-2020

En 2019, les organismes de bassins versants (OBV), en concertation avec les acteurs de l’eau présents sur leur territoire, ont identifié entre trois et cinq problématiques qu’ils jugeaient prioritaires. Cet exercice, en plus de se vouloir utile aux acteurs de l’eau, en les aidant à concentrer leurs efforts sur la mise en œuvre d’initiatives pour y répondre et à maximiser les retombées dans la mise en œuvre des actions du plan d’action du PDE, a permis au MELCC de dresser un bilan des problématiques liées à l’eau à l’échelle des bassins versants du Québec et de les documenter.

Le bilan est maintenant publié et accessible à partir du site Internet du MELCC, sous le titre Rapport synthèse sur les problématiques prioritaires des bassins versants du Québec. État de situation 2019-2020.

Vous y trouverez le portrait général des problématiques prioritaires selon les 23 catégories de problématiques, ainsi qu’un portrait plus détaillé des cinq catégories les plus représentées parmi les 40 OBV.

En savoir plus

Déversements d’eaux usées : La Fondation Rivières dévoile le triste palmarès des municipalités

À la suite de la diffusion le 28 septembre dernier de sa carte interactive sur les déversements d’eaux usées, la Fondation Rivières a rendu publique la liste des 50 municipalités qui se démarquent quant au nombre de déversements en 2019.

Le palmarès présente la liste des 50 municipalités en quatre portraits distincts selon : 1) le nombre de déversements, 2) l’indice d’intensité des déversements, 3) l’indice d’intensité des déversements par habitant et 4) classement des 10 plus grandes villes.

Thetford Mines figure en 8e place pour le nombre de déversements, en 14e place pour l’indice d’intensité des déversements et en 18e place pour l’indice d’intensité des déversements par habitant.

Plessisville ne figure pas dans les deux premiers palmarès, mais se classe en 12e place pour l’indice d’intensité des déversements par habitant.

En savoir plus

Nouvelle station de traitement des eaux usées à Sainte-Eulalie

La construction d’une toute nouvelle station de traitement des eaux usées est en cours pour le parc industriel 2055 situé à Sainte-Eulalie. « Les bassins qu’on avait fonctionnaient à plein rendement. Donc, pour être capable de répondre aux développements futurs, que ce soit résidentiel, commercial ou industriel de Sainte-Eulalie, il fallait passer à une autre étape et avoir une usine de traitement des eaux usées », explique Gilles Bédard, maire de la municipalité.

En savoir plus

Les OBV du Québec saluent plusieurs avancées en gestion de l’eau

La mise en œuvre du nouveau régime d’autorisation environnementale entrera en vigueur le 31 décembre prochain et les OBV du Québec voient d’un bon œil les nouveaux règlements adoptés. En plus de la prise en considération de l’échelle naturelle d’écoulement des eaux qu’est le bassin versant, les OBV se réjouissent de deux avancées principales contribuant à renforcer l’approche de gestion intégrée de l’eau par bassin versant. D’abord, les OBV du Québec pourront désormais agir comme signataires des analyses de vulnérabilité des sources d’eau potable produites par les municipalités québécoises. De plus, les municipalités auront la possibilité d’obtenir une autorisation générale de 5 ans pour des travaux visant notamment la restauration des fonctions écologiques des cours d’eau.

En savoir plus

Forum d’action sur l’eau dans le but de renforcer la gestion intégrée des ressources en eau

Le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et ministre responsable de la région de Laval, M. Benoit Charette, annonce la création du Forum d’action sur l’eau dans le but de renforcer la gestion intégrée des ressources en eau par bassin versant. Il permettra de renforcer la coordination de l’action gouvernementale et de mieux arrimer les priorités du gouvernement avec celles des acteurs locaux et régionaux, notamment les organismes de bassins versants (OBV).

En savoir plus

L’eau comme levier de prospérité pour nos régions

Le regroupement des Organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ) et les Organismes de bassins versants (OBV) ont signé une lettre ouverte afin que la relance économique inclue des investissements dans la ressource eau et soutienne le développement et la prospérité de nos régions.

Deux propositions ont été formulées :

1. Adapter les programmes et les investissements publics

2. Investir dans des projets structurants et issus de dialogues régionaux

En savoir plus

Reportage sur la Réserve de biosphère du Lac-Saint-Pierre

Dans la perspective de reconnaître l’importance du lac Saint-Pierre, le Comité ZIP du lac St-Pierre vous invite à visionner l’épisode de la série documentaire Striking Balance dédié à la Réserve de biosphère du Lac-Saint-Pierre. Cette série ontarienne, réalisée en collaboration avec l’Association canadienne des réserves de la biosphère, a pour objectif de promouvoir les merveilles retrouvées dans les réserves de biosphère canadienne.

Voir la vidéo

Un nouveau joueur en conservation : Capitale Nature

Fondée en janvier 2020 par cinq membres concernés par l’environnement et soucieux de l'avenir des milieux naturels, Capitale Nature a pour mission d’assurer le maintien et la résilience des milieux naturels, de la biodiversité et des biens et des services écologiques dans les régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches, par la conservation, l’acquisition, l’intendance, la mise en valeur, la restauration et l’éducation.

En savoir plus

Quelques nouvelles des associations de lacs

Association de protection du lac à-la-Truite d'Irlande

Malgré la COVID-19, l'année 2020 a été une année très remplie en activités et en projets. Plusieurs projets ont pu voir le jour pour la phase 3 - Agir Ensemble-Haute Bécancour. Une étude hydrique a été faite afin d’évaluer la possibilité de retourner la rivière Bécancour dans son lit originel. Aussi, un plan d’échantillonnage a été élaboré afin de caractériser la fibre d'amiante dans le banc de sédiments qui obstrue la rivière Bécancour à l'exutoire de la rivière Bagot. De plus, le Comité de revitalisation de la rivière Bécancour de Méti-Faune a demandé notre appui dans leurs démarches afin de consolider une rive de la rivière Bécancour où l’érosion printanière affecte grandement le terrain d’un cimetière. Enfin, notre site web est présentement en train de se refaire une beauté pour l’années 2021.

Site Web

Association des riveraines et riverains du lac Joseph

Les utilisateurs du lac Joseph ont été attristés de constater que les cyanobactéries ont pris d’assaut leur lac durant les mois d’août à octobre. En ce sens, l’ARRLJ s’est impliqué dans le suivi des fosses résidentielles non conformes sur le territoire de la municipalité de Saint-Pierre-Baptiste afin de s’assurer que la qualité du lac ne soit plus affectée par des rejets directs d’eaux usées.

Site Web

Association du lac William inc.

À la lumière du succès de l’implantation de vignettes (800) permettant de connaître le nombre d’embarcations motorisées sur le lac au cours de l’été dernier, l’association du lac William est particulièrement préoccupée par le maintien de la qualité des eaux du lac et de la sécurité des plaisanciers et des riverains. Le comité directeur s’est doté de sous-comités qui examineront ces préoccupations et apporteront des recommandations, lesquelles seront soumises à la municipalité.

Site Web

Comité environnemental du lac Rose

Une évaluation de la qualité de l’eau a été réalisée à quatre reprises cette année. Des mesures des coliformes fécaux, du phosphore ainsi que de la concentration en oxygène et en carbone seront ajoutées dans les analyses des prochaines années. Ces données nous permettront d’avoir un meilleur portrait du lac et de nous orienter vers des projets futurs. Aussi, afin de profiter davantage du lac, un nouveau quai a été installé au terrain municipal.

Association sportive et de bienveillance du lac de l'Est

Le conseil d'administration a créé un nouveau comité environnement, dont le but est de faire un rapport en 2021 concernant l’état de situation de la santé globale du lac de l'est. Notre comité veut comprendre l'histoire de notre lac depuis les premiers utilisateurs. Notre comité désire réaliser un rapport court avec des recommandations précises qui seront soumises à nos membres, à notre municipalité Disraeli Paroisse et à la MRC des Appalaches.

Site Web