Juin 2020

Déconfinement graduel et inclusion...

Depuis la publication de la dernière édition du Migrateur, le Québec, à l'instar de la planète, a commencé son déconfinement pour retrouver une certaine forme de normalité. Mais attention, la bataille n'est pas gagnée. Les experts prévoient une deuxième vague, probablement cet automne.

Ce déconfinement doit donc se faire de façon graduelle, en respectant plusieurs règles. La Direction du Sport et du Loisir, du gouvernement provincial, nous a d'ailleurs demandé d'élaborer des directives et recommandations pour une reprise du loisir ornithologique. Nous invitons tous les ornithologues à respecter ces règles qui évolueront au même rythme que la pandémie. Les clubs ont d'ailleurs appris en début de semaine que les excursions en groupe étaient autorisées à nouveau, à la condition que la distanciation physique soit toujours possible entre les participants. Si vous êtes membre d'un club, vous devriez avoir sous peu des nouvelles à ce sujet.

Nous assistons aussi depuis quelques temps à un mouvement sans précédent visant à dénoncer la discrimination raciale. Le décès de George Floyd est à l'origine des manifestations qu'on voit un peu partout dans le monde, mais dans les jours qui ont précédé ce tragique événement, il y a aussi eu cette histoire où Christian Cooper, un ornithologue afro-américain, a subi de fausses accusations après avoir simplement demandé à une dame de tenir son chien en laisse dans une zone protégée de Central Park. C'est suite à cet incident qu'a été créée la première Black Birders Week, endossée par les plus grandes organisations à vocation ornithologique (National Audubon Society, American Birding Association, etc.).

Il va sans dire que QuébecOiseaux adhère entièrement à ces valeurs d'inclusion des communautés ethniques et culturelles. L'ornithologie est une activité rassembleuse qui peut faciliter l'inclusion et la participation de ces communautés autour d'une passion commune. Des discussions sont déjà en cours avec d'autres organisations pour voir ce qui peut être mis en place afin de faciliter encore plus cette inclusion.

Bon été et bonnes observations!

Dernier rappel pour les Grands Prix de la photo

QuébecOiseaux a lancé en février dernier les Grands Prix de la photo, afin de récompenser les plus belles photos d'oiseaux du Québec. Les gagnants se partageront 2 500 $ en bourse et en prix.

Vous avez jusqu'au 15 juillet prochain pour vous inscrire. Tous les détails sont disponibles sur la page du concours.

Ce concours est réservé aux membres et abonnés de QuébecOiseaux. Vous devez être connecté à notre site Web (bouton bleu « Connexion », en haut à droite) pour accéder au formulaire d'inscription.

Prochaine assemblée générale

Les règles de distanciation sociale obligent tous les organismes à revoir leur fonctionnement, y compris la tenue de l'assemblée générale annuelle. QuébecOiseaux n'échappe pas à cette nouvelle réalité.

La réflexion est bien entamée et tous les scénarios sont sur la table, y compris celle d'une assemblée générale virtuelle, en utilisant l'une des nombreuses plateformes de vidéoconférence. Quelques clubs ont d'ailleurs expérimenté cette nouvelle formule dans les dernières semaines.

Pour l'instant, la date du 19 septembre 2020 est maintenue. Les membres recevront tous les détails ainsi que l'avis de convocation au début du mois de juillet.

Deuxième épisode du balado Tous aux oiseaux!

Si vous ne l'avez pas déjà écouté, ne manquez pas le deuxième épisode du balado Tous aux oiseaux!, où Gaspard Tanguay-Labrosse s'entretient avec Jean-Sébastien Guénette, à propos de la mission de QuébecOiseaux et de l'origine du balado, ainsi qu'avec Marie-Hélène Hachey, concernant la fin du programme Des oiseaux à la maison.

Tous aux oiseaux! est disponible sur toutes les plateformes.

Pour en savoir plus ou pour écouter le balado

Un grand succès pour Des oiseaux à la maison

Le 3 avril, lorsque nous avons démarré Des oiseaux à la maison avec le soutien des Fonds de recherche du Québec, nous étions loin de nous douter que le programme connaîtrait un si grand succès, avec plus de 5 000 participants! Le but de l’activité était de promouvoir l’observation des oiseaux dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

Des oiseaux à la maison a été une belle aventure de science participative. Le bilan des observations est impressionnant : 5 524 listes soumises recensant 173 espèces. Toutes ces données seront analysées par André Desrochers, biostatisticien et professeur à la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique de l’Université Laval. Durant six semaines, le groupe Facebook a été au centre d’un riche partage de découvertes et de trucs d’identification. Même si le programme est terminé, le groupe demeure actif et vous pourrez continuer d’y partager vos observations faites de la maison. De plus, le matériel relatif au programme reste disponible sur notre site Web.

Initiatives de conservation en cours

Malgré le contexte actuel de la pandémie, l’équipe de conservation est en mesure de réaliser certains de ses projets prévus pour l’année 2020. Quelques-uns ont déjà été commencés depuis ce printemps et d’autres débuteront un peu plus tard cet été.

Campagne d’inventaire de la Sturnelle des prés

En collaboration avec trois clubs de la région des Montagnes vertes, des inventaires pour valider la présence ou l’absence de la Sturnelle des prés et d’autres espèces prioritaires ont été entamés depuis la mi-mai. Ce programme d’inventaire permettra d’identifier les sites de nidification utilisés par la Sturnelle des prés afin de mieux cibler nos efforts de conservation pour cette espèce et son habitat.

Installation de nouvelles structures pour l’Hirondelle rustique et l’Hirondelle noire

Au printemps, une structure compensatoire pour l’Hirondelle rustique a été installée sur le site de la grange ronde de Potton afin de favoriser la nidification de cette espèce. Des nichoirs à loges multiples pour l’Hirondelle noire ont récemment été installés dans la région de Beauharnois-Salaberry. Ce projet vise à mettre en place un réseau des nichoirs pouvant offrir des sites de nidification de grande qualité à l’Hirondelle noire en bordure du fleuve St-Laurent. D’autres nichoirs seront installés au cours de l’été.

Suivi de sites de nidification de l’Hirondelle de rivage dans les sablières et les cannebergières

Cet été, nous poursuivrons nos activités d’inventaires et d’intendance dans les sablières et cannebergières de la région de la Mauricie et de Lanaudière. Ce projet débuté depuis 2016 a permis d’identifier des nouveaux sites de nidification et de sensibiliser les propriétaires à conserver ces sites d’exploitation utilisés par l’Hirondelle de rivage.

Résultats du Global Big Day

Avez-vous participé au Global Big Day d’eBird du 9 mai dernier? Cette activité tenue dans le cadre de la Journée mondiale des oiseaux migrateurs avait pour objectif de récolter le plus de listes d’observation possible, partout sur la planète. À l’échelle mondiale, près de 50 000 participants ont soumis 120 000 listes d’observation pour la seule journée du 9 mai. Un nouveau record! À l'échelle du Québec, ce sont 210 espèces d'oiseaux qui ont été rapportées en comptabilisant les 2 589 listes d'observation de cette seule journée.

De l’Outaouais à la Gaspésie, les participants à Des oiseaux à la maison ont mis l’épaule à la roue en partageant près de 300 listes d’observation pour la journée. Nous avons fait tirer cinq prix parmi les auteurs de ces listes. Félicitations à Nicole Courtemanche, qui remporte un exemplaire du Deuxième atlas des oiseaux nicheurs du Québec méridional, à Mélissa Roy et Eric Malo qui remportent chacun un abonnement annuel au magazine QuébecOiseaux ainsi qu’à Louise Gingras et Frédéric Smith qui gagnent des bretelles pour jumelles gracieuseté du Club des ornithologues du Bas-Saint-Laurent. Merci à tous pour votre participation!

Crédits photos : Hirondelles noires © Jean-Sébastien Guénette